Nos campagnes

Bousole

 

Nous vivons dans un pays prospère…


Très prospère. Un pays qui, dit-on, traverse la crise avec nettement moins de difficultés que d’autres pays européens. Et si les effets de la crise se font relativement moins sentir chez nous qu’ailleurs, nous le devons principalement à l’efficacité et à la solidité de notre modèle social (sécurité sociale, négociations collectives, indexation automatique des salaires et des allocations,…) qui a convenablement rempli sa fonction « d’amortisseur ». Notre système de sécurité social constitue ainsi un patrimoine commun et solidaire, sensé garantir à toutes et tous une existence digne, quels que soient les aléas de la vie et l’état de la conjoncture économique. Nous pouvons en outre compter sur une vaste offre de services publics financés par un impôt progressif, un enseignement obligatoire gratuit, des soins de santé réputés être parmi les meilleurs du monde,…


Pour plus d'informations veuillez vous rendre la page web du ciep reprendant l'entierté de cette campagne en cliquant ici.

 print pdf-1

Ceux qui ne vont pas voter, ils disent quoi ?

 A deux pas des prochaines élections régionales, fédérales et européennes de mai 2014, des partenaires institutionnels, associations d’éducation permanente et organisations syndicales, ont ensemble décidé, en janvier 2014, d’unir leurs forces et de former une plate-forme pluraliste en faveur du vote démocratique. Le ton de cette campagne est volontairement décalé et placé sous l'angle de l'humour, tout en conscientisant la population sur l'importance d'aller voter.

Le slogan de la campagne :  Assez rigolé, allons voter !

Toutes vos fausses (bonnes) excuse sur www.faussesbonnesexcuses.be

https://www.youtube.com/watch?v=sdGAfQAOA-8

BaniereCamp2 2013
 
Le 25 mai 2014, nous voterons pour élire les représentants du Parlement européen alors que la crise touche toujours une partie de la zone euro. Tous les Etats membres se sont engagés à réduire, dans des délais très (trop) serrés, leurs déficits et leur dette publique afin de sauver la monnaie unique, l’euro. Pour y parvenir, deux solutions sont envisagées: augmenter les impôts ou réduire de manière drastique les dépenses publiques. La réduction des dépenses est surtout appliquée car c’est la solution la plus « rapide » et politiquement la plus facile à mettre en œuvre.
fotolia julien-tromeurp5bisIn fine, les populations en subissent les conséquences avec une réduction de la qualité de vie, une diminution des services publics, un affaiblissement de la sécurité sociale et une fragilisation de la cohésion sociale.
 
Sous la pression de gouvernements comme la France et l’Allemagne, la crise de l’euro a été l’occasion de renforcer les pouvoirs de contrôle de la Commission européenne. Contrairement au Parlement, cette dernière n’a pas de réel compte à rendre devant les citoyens. Elle est, régulièrement, influencée par divers lobbies protégeant davantage les intérêts des multinationales que ceux des citoyens.
Par ailleurs, de nouveaux instruments tels que le pacte budgétaire européen ou le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), le mécanisme européen de stabilité (MES), ont été créés en dehors des traités et/ou sans consultation du Parlement européen, ni débats citoyens et médiatiques. … Ces décisions posent des questions de légitimité démocratique.
fotolia julien-tromeurp2bis
Comment, dès lors, ne pas comprendre la méfiance du citoyen à l’égard de l’Europe et de ses institutions? Dans plusieurs pays de l’Union européenne (UE), les mouvements populistes et les partis extrêmes utilisent ce climat d’euroscepticisme, pour renforcer leur visibilité sur la place médiatique et politique. Première puissance économique mondiale, l’Europe représente 28 Etats, 500 millions d’habitants et un stock patrimonial de 60.000 milliards d’euros. Le budget total de l’UE représente 1% du PIB, autrement dit 1% des richesses produites en un an par les Etats membres, soit 150,9 milliards d’euros pour 2013.
Vous pouvez télécharger notre feuillet en format A3 ou format A4
Toute reproduction des images, en dehors de la Campagne du CIEP
"Europe de l’austérité ou de la solidarité ?", est interdit
 
On en parle...
Esperluette n°78 (Octobre/Novembre/Décembre 2013)
Info CSC - Nov.2013
En Marche - Déc.2013

Cette campagne apparaît aussi dans : La Fourmilière (JOC) - Transcom info - Perspectives MOC (CIEP Luxembourg) - E=MOC2 (CIEP H. Centre)

 

richeC’est à ne plus rien comprendre. D’un côté, on nous répète que les citoyens belges croulent sous des impôts totalement excessifs. De l’autre, on nous annonce semaine après semaine que de riches hommes d’affaires français s’installent en Belgique pour payer moins d’impôts. Alors, la Belgique est-elle un enfer ou un paradis fiscal ? Pour y voir plus clair et comprendre le rôle fondamental de la fiscalité dans la société, le CIEP (Centre d'information et d'éducation populaire) vient de lancer sa nouvelle campagne d'éducation permanente consacrée à l'enjeu d'une fiscalité équitable.

 

 

Télécharger ci-dessous la brochure de cette campagne :

Au format A3                                     

Au format A4

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page en question via le site du CIEP

logociepLa commune, niveau politique le plus proche des citoyennes et des citoyens est incontestablement un lieu privilégié pour construire une citoyenneté politique et active. Pour que chacun puisse faire vivre la démocratie locale en participant aux débats qui s’organiseront dans le cadre des prochaines élections communales et provinciales d’octobre 2012, le CIEP (Centre d’Information et d’Éducation Populaire) propose deux outils d’animation particulièrement intéressants et accessibles.

 

Le premier d’entre eux est constitué de 13 fiches d’animation sur les principales compétences communales (voire provinciales). Des fiches qui présentent à la fois un rapide diagnostic de la situation, indiquent, pour chacune d’elles, les moyens et actions possibles du pouvoir communal ou provincial et formulent des pistes pour des revendications à soumettre au débat collectif.

 

Le deuxième outil d’animation est composé de 12 tracts d’interpellation et de mise en débat qui ciblent des enjeux particulièrement cruciaux pour le CIEP sur des matières gérées par le pouvoir communal (et provincial). Ces tracts invitent les citoyens qui partagent les préoccupations du CIEP à s’en faire le porte-parole dans des lieux d’implication citoyenne et à les mettre en débat à l’aide de questions d’interpellation à destination des autorités locales.

L’ensemble de ces fiches se présente ainsi comme de véritables outils pour l’action à s’approprier et à mettre en discussion pour les enrichir de la propre expérience de chacune et chacun !

Ces fiches sont disponibles via le site www.ciep.be

ciep_communales

Bingo, Presto, Subito, Win For Life... Signe de l’incertitude du temps, gratter nous rassurerait-il ? En tout cas, cela nous permet de rêver à des lendemains meilleurs… Et c’est exactement ce qui a motivé l’ONG Solidarité Mondiale et le Centre d’Information et d’Education Populaire (le CIEP) à créer un nouveau jeu à gratter : le WIN FOR ALL. Alors, à vos marques...Prêts ? Grattez !
Pour gratter la carte, rendez-vous sur les sites de Solidarité Mondiale et du Ciep.

 

Lire la suite...

Logo MOC11 thèmes pour 23 priorités

Avec son Centre d’information et d’éducation populaire, le CIEP le MOC poursuit deux objectifs à l’approche des scrutins du 7 juin prochain: 

  • - fournir les outils utiles à comprendre les enjeux des élections régionales, communautaires et européennes ;
  • - interpeller les partis politiques démocratiques sur les 23 priorités du Mouvement pour la prochaine législature.

Mémorandum politique

LogoAvec son Centre d’information et d’éducation populaire, le CIEP, le MOC poursuit deux objectifs à l’approche des scrutins du 7 juin prochain: 

  • fournir les outils utiles à comprendre les enjeux des élections régionales, communautaires et européennes ;
  • interpeller les partis politiques démocratiques sur les 23 priorités du Mouvement pour la prochaine législature. 

Le MOC vous propose de découvrir 11 fiches thématiques qui rappellent nos revendications précédentes, évaluent brièvement le travail réalisé par les majorités sortantes et avancent des propositions de revendications pour les législatures prochaines. Dix de ces fiches portent sur des compétences des Régions wallonne et bruxelloise et de la Communauté française, la onzième est consacrée aux compétences européennes. Nous vous invitons à les découvrir à notre rubrique Action Politique.

En outre, le MOC a fixé 23 priorités pour la prochaine législature et a demandé aux quatre partis traditionnels (cdH, Ecolo, MR, PS) de réagir à ces priorités. Questions, réponses et analyse font l’objet d’un journal, le Bulletin de Juin, que nous distribuons largement et que nous vous proposons de télécharger en pièce jointe.

 

La PosteEn 2007, le CIEP/MOC avait mené une campagne pour préserver des services publics de qualité. Celle-ci mettait notamment l’accent sur l’importance de la transposition, en droit belge, de la directive européenne qui ouvre le service postal à la concurrence. En effet, chaque Etat membre peut déterminer une série de paramètres, notamment relatifs à l’emploi et au service universel.

Le Belgique devait avoir déterminé ces paramètres pour la fin de cette année 2008. Or, les négociations sont toujours en cours au sein du gouvernement fédéral. Et ces discussions peuvent être lourdes de conséquences, tant en termes de préservation de l’emploi au sein de La Poste, que de qualité des futurs emplois créés par les nouveaux opérateurs, ou encore de prix et de qualité de services rendus à la population.

Lire la suite...

Extrait du dépliantLa fiscalité est au centre de la nouvelle campagne de sensibilisation et d’action du Centre d'Information et d'Education Populaire du MOC. L’objectif : expliquer les mécanismes de la fiscalité et surtout agir pour obtenir un impôt plus juste et plus solidaire. Des actions sont prévues dès cette semaine en Wallonie et à Bruxelles. En outre, le MOC participera au Réseau pour la justice fiscale « Vive l’impôt… juste ». La campagne du Ciep s’inscrit en prolongement de ce Forum.

 

Lire la suite...

Boite aux lettresL’ouverture à la concurrence des marchés de la Poste, des chemins de fer, ou encore du gaz et de l’électricité garantit-elle de meilleurs services, à moindre prix, pour tous ? Le MOC en doute.

Avec le CIEP, il lance une campagne d’information et de sensibilisation du grand public. Un mot d’ordre : « services tout public : des garanties XXL recommandées ». Lire le communiqué de presse.

Logo MOCNon, tous les partis politiques ne sont pas pareils. Non, tous les programmes ne disent pas la même chose. Au-delà des noms d'oiseaux qui ponctuent la campagne pour les élections législatives du 10 juin 2007, le MOC et le CIEP ont voulu savoir ce que veulent vraiment les quatre grands partis francophones. Le résultat est révélateur.
Nous avons soumis au cdH, à ECOLO, au PS et au MR 22 priorités que nous estimons essentielles pour l'avenir… Lire le communiqué.

                             logo ep                       

© 2009 MOC

moc-homeChaussée de Haecht, 579 à 1030 Bruxelles.
moc-phoneTél : 02 246 38 01 - Fax : 02 246 38 55
moc-email secret.gen@moc.be