moc
16 octobre 2017

Le MOC demande l’arrêt immédiat des rafles de migrants

Ce dimanche 15 octobre, une nouvelle intervention policière a eu lieu aux alentours du parc Maximilien, à Bruxelles. Les forces de l’ordre y ont arrêté de nombreux migrants présents au moment même où ceux-ci attendaient, aux côtés de bénévoles, la venue de tous ces citoyens qui se proposent, depuis quelques semaines, de les héberger à domicile. N’ayons pas peur des mots : il s’agit d’une véritable rafle, qu’il s’agit de condamner avec la plus vive fermeté. Ce n’est malheureusement pas la première. Cette fois, elle s’est donc déroulée sous le regard atterré de citoyens qui posent un acte solidaire pour pallier à la défaillance de la politique d’accueil de notre pays. En tentant de casser cet élan de solidarité, une couche d’ignominie supplémentaire s’ajoute à la politique soi-disant « humaine mais ferme » du gouvernement fédéral qui frappe de plein fouet les personnes migrantes présentes sur notre territoire. Le MOC tient en outre à rappeler qu’en enfermant les personnes migrantes… [+]
c kunsch
03 octobre 2017

"Le PS n'a pas l'apanage des scandales"

Article paru dans l'édition du 20 septembre du journal L'Echo. Au lendemain du 19 juin, ce jour où les majorités francophones ont basculé dans le vide, poussées d'une main ferme par le cdH de Benoît Lutgen, le Mouvement ouvrier chrétien (MOC) avait exprimé toutes ses craintes sur l'avenir. Crainte d'une droitisation du paysage politique francophone, d'un stand-by imposé dans les chantiers lancés par les majorités régionales et communautaires. Autant de peurs aujourd'hui confirmées. "On est dans une législature cruciale. Celle qui suit la 6e réforme de l'Etat. Le citoyen attend que les différents niveaux politiques garantissent les services dont il a besoin. Sur les allocations familiales, les soins de santé. Cela représente une hausse de 41% du budget wallon. On ne peut pas se rater. Mais on est à mi-législature, et l'attelage change. Et on peut craindre que le partenaire libéral veuille imprimer sa marque." Kunsch comprend-il ce qui s'est passé le 19 juin dans la tête de Benoît… [+]
conference de presse juillet 2017
14 juillet 2017

Budget : ce ne sont pas les dépenses mais les recettes qui posent problème

Alors que la sécurité sociale enregistre un solde positif, il est grand temps que le gouvernement fédéral se penche sur les recettes de l'État pour élaborer un budget fédéral en équilibre pour 2018. Ces dernières années, la sécurité sociale a suffisamment fait les frais des mesures d’économies et il revient à présent au gouvernement d'adopter une fiscalité juste pour faire contribuer aussi les groupes dans la société qui ont échappé jusqu'ici aux mesures d'économies.Traditionnellement, les propositions fusent à la veille de l’établissement du budget de l'État fédéral. Et tout aussi traditionnellement, les mesures d’économies envisagées par le gouvernement Michel visent la sécurité sociale et les services collectifs. Avec, pour couronner le tout, une nouvelle vague de réformes structurelles et autant d’atteintes aux droits des travailleurs, aux allocataires sociaux et aux soins de santé. Ainsi, 902 millions d'euros d'économies structurelles ont déjà été imposées aux seuls soins de… [+]
moc
19 juin 2017

Crise politique : le MOC veut des politiques progressistes en Wallonie et à Bruxelles !

Le Mouvement ouvrier chrétien a pris acte de la décision du CDH de quitter les gouvernements régionaux et communautaires et d’appeler à la construction de majorités alternatives pour gouverner la Région wallonne, la Région de Bruxelles-Capitale et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le climat politique actuel, terni par les affaires et par un désenchantement grandissant à l’égard du travail des mandataires publics, mérite bien évidemment des réactions fermes et radicales. Le MOC s’interroge toutefois sur la stratégie qui vise à remplacer le PS, empêtré dans des affaires de mal gouvernance, par le MR qui tant à Bruxelles (Uccle, Ville de Bruxelles) qu’à Liège (Publifin) ou au niveau fédéral (Kazakhgate) se trouve également dans la tourmente. Rappelons que le CDH lui-même n’est pas exempt de tout reproche dans différents dossiers qui concernent la gestion de l’argent public. L’inquiétude est également grande de voir revenir au pouvoir aux niveaux régional et communautaire, le MR, un parti… [+]

                             logo ep                       

© 2009 MOC

moc-homeChaussée de Haecht, 579 à 1030 Bruxelles.
moc-phoneTél : 02 246 38 01 - Fax : 02 246 38 55
moc-email secret.gen@moc.be