Pice jointe sans titre 00249
09 mars 2017

Semaine Sociale 2017 : Sens et avenir du travail.

Paradoxe : souvent, le travail est une souffrance ; mais être sans emploi ne l’est pas moins !Le travail est vécu tantôt comme une aliénation, tantôt comme un épanouissement.Un modèle nous a guidé : celui du contrat salarié à durée indéterminée et à temps plein,garantissant un bon salaire et une… [En savoir plus sur la semaine sociale]
billet
19 mai 2017

Taxer les transactions financières: maintenant ou jamais pour la Belgique!

Carte blanche publiée dans Le Soir du 16 mai 2017 par un collectif de signataires dont le MOC. Savez-vous qui a dit : « La situation économique mondiale comprime les budgets des États. Le travail est bien souvent trop lourdement taxé par comparaison avec d’autres sources de revenus. Pour cette raison, la Belgique, avec 10 autres pays de l’Union européenne, souhaite élaborer un système pour taxer les transactions financières. Nous devons réussir à lever les obstacles techniques et politiques. C’est une question d’élémentaire équité. » C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Charles Michel à la tribune des Nations Unies à New York le 23 septembre 2016.La Taxe sur les transactions financières, ou TTF ou encore taxe Tobin, est une taxe à un taux infime (0,1 % pour les actions et 0,01 % pour les produits dérivés) dont devraient uniquement s’acquitter les opérateurs financiers. Elle a deux avantages majeurs. Premièrement, rendre plus chers et donc décourager les investissements… [+]
ChK
15 mai 2017

Ne pas vivre pour travailler mais travailler tous pour vivre mieux!

Carte blanche du président du MOC, Christian Kunsch, parue dans le journal l'Echo du 12 mai 2017. Vous vous trompez Monsieur Bacquelaine: contrairement à ce que vous laissez entendre ces dernières semaines, les organisations sociales du monde du travail accordent toujours une grande valeur au travail! Au travail dans l’emploi, tout comme aux activités hors emploi d’ailleurs. Si un emploi permet bien de disposer d’un revenu professionnel, il ouvre aussi des droits en sécurité sociale comme le droit à une pension ou à des indemnités d’invalidité en cas de maladie. En outre, l’emploi peut grandement contribuer à se sentir utile à autrui et à nourrir le lien social. Mais pour une partie importante des travailleurs (que vous semblez ignorer), l’emploi ne rime pas nécessairement avec épanouissement individuel et social! Il comporte des tâches pénibles qui ne se limitent pas aux seuls "métiers lourds" et peut s’exercer dans un environnement difficile. De plus, nous ne sommes pas égaux en… [+]
photo ecole
12 mai 2017

Une coordination interréseau pour l'école? Chiche!

Une carte de blanche de la Plateforme de lutte contre l'échec scolaire à laquelle le MOC appartient. La concurrence entre établissements de réseaux différents représente une source de discriminations entre les élèves. En dépit des apparences, le Pacte d’excellence pourrait offrir une opportunité de s’attaquer à ce problème en attribuant les compétences nécessaires aux directeurs de zone et aux délégués aux contrats d’objectifs. Lors de l’Appel à refondation de l’Ecole présenté en 2014 par différents acteurs associatifs, syndicaux et académiques, les signataires énuméraient différents freins à la réalisation des objectifs souhaitables de l’enseignement, selon eux. Parmi ces freins, on retrouve l’existence d’un marché scolaire. Celui-ci est en effet source de discriminations de divers ordres puisque tous les parents ne disposent pas des mêmes outils pour « déambuler » sur ce marché. S’attaquer aux inégalités scolaires impose donc de prendre à bras-le-corps la question de la concurrence… [+]
c kunsch
18 avril 2017

Réduire le temps de travail: le MOC s’avance

Interview de Christian Kunsch publiée dans l'Avenir, le 12/04/2017. Le travail de plus en plus précaire, des cas de burn-out de plus en plus nombreux: le Mouvement ouvrier chrétien s’interroge sur l’avenir et le sens du travail. Quel sens et quel avenir va-t-on donner au travail? Le MOC s’interroge. Rencontre avec son président, Christian Kunsch. Le travail, son sens et son avenir, est au centre de la réflexion de votre 95e semaine sociale. Pourquoi?Parce qu’on remarque cette ambivalence par rapport au travail. Il y a ceux qui s’épanouissent dans leur travail. Il y a ceux qui n’en ont pas et qui en voudraient un. Et il y a ceux pour qui le travail est devenu une souffrance. Parce qu’ils sont en burn-out, en incapacité. Il y en a de plus en plus. Parce qu’on détricote tout. Parce que l’emploi est fragilisé. Vous visez le gouvernement?Charles Michel et ses «jobs, jobs, jobs» c’est beaucoup de paroles. On ne va pas cracher sur la création d’emplois mais pas n’importe lesquels. Or, c’est… [+]

                             logo ep                       

© 2009 MOC

moc-homeChaussée de Haecht, 579 à 1030 Bruxelles.
moc-phoneTél : 02 246 38 01 - Fax : 02 246 38 55
moc-email secret.gen@moc.be