Communiqués de presse

 

Aujourd'hui, les tarifs de l'électricité sont dégressifs et facturé à taux fixe, ce qui est une injustice sociale, car la consommation d'électricité dépend du revenu.

 

C'est pourquoi le MOC prône depuis plusieurs années, la mise en place d'une tarification progressive et solidaire de l'énergie.

Dans le but notamment de réduire les factures des ménages aux revenus précaires et modestes, mais aussi de changer un système qui s'inscrit dans une discrimination sociale.

 

Suite à la proposition présentée le week-end passé par le ministre Jean-Marc Nollet au Gouvernement wallon, qui représente une réelle avancée, nous émettons conjointement un ensemble de balisent visant à encadrer cette proposition telles que :

 

- la nécessité d'améliorer la performance énergétique des logements et des équipements.

 

- réformer le système des certificats verts octroyés à la filière photovoltaïque, indépendamment de la mesure de tarification progressive et solidaire.

 

Pour en savoir plus, veuillez télécharger notre communiqué de presse ici !

 

 

Le Réseau pour la Justice fiscale dont la MOC est partie prenante vient de publier le communiqué suivant:

 

spook

"Pricewaterhouse Coopers, un bureau international d’expertise comptable et de conseil fiscal, calcule chaque année la date du Tax Freedom Day: le jour de l’année où le travailleur (ou l'entreprise) belge s’est acquitté de toutes ses obligations fiscales. L’idée sous-jacente est que ce n’est que le lendemain qu’il commence à travailler pour lui-même. Ainsi, PwC fait une distinction artificielle entre le fait de travailler pour l’Etat et le fait de travailler pour soi-même... De nombreux clients de PwC ont des portefeuilles bien remplis Ils ne veulent pas d’un Etat disposant de moyens financiers importants. Ce qui les intéresse, c’est la plus forte accumulation possible de richesses privées. Et pourtant, ils profitent, comme les autres citoyens, de tous les services organisés par l’Etat ! PwC néglige de préciser que pour ces catégories de gros possédants qui échappent à l'impôt, la « Tax freedom Day » se situe toujours bien dans les premiers jours de janvier et n’est compensée par aucune volonté de contribuer solidairement à la collectivité. Et il n'y a pas lieu d'en être fiers au moment où chaque citoyen se voit imposer des mesures d’austérité. Cette date est l'occasion pour le RJF (Réseau pour la Justice Fiscale) et pour le FAN (Financieel Actie Netwerk) de dévoiler une nouvelle fois la réalité sociale et fiscale belge et de plaider pour un impôt juste réparti sur l'ensemble de la population à la mesure de sa capacité de contribution : remplaçons le « Tax Freedom Day » par le « Tax Justice Day »."

 

Des négociations cruciales pour l’avenir de la SNCB se jouent en ce moment. En effet, ce 21 décembre, les trois entités qui composent le groupe SNCB devraient approuver définitivement leur Plan pluriannuel d’investissement (PPI) pour la période 2013-2025, sur base d’une dotation publique fixée à 24,4 milliards d’euros. Le Gouvernement va ensuite devoir consulter les Régions et effectuer les derniers arbitrages. Pour le MOC, ce projet de plan, comme les moyens publics alloués à la SNCB, posent problèmes à plusieurs niveaux.

 

Communiqué de presse en pièce jointe.

mocUne dizaine de membres du MOC et de son ONG (Solidarité Mondiale) se trouvait dans la Région du Sud-Kivu jusqu’à hier pour rencontrer nos partenaires qui se démènent depuis des décennies pour mettre sur pied des mutuelles de santé. Les troubles provoqués par le M23, massivement soutenu par le Rwanda comme l’attestent de nombreux rapports de l’ONU, déstabilisent à nouveau la région. La population fuit. Les initiatives de la société civile, telles les mutuelles de santé, patiemment construites avec et pour la population locale, sont parmi les cibles privilégiées des agresseurs. Ces conflits font craindre le pire pour une des populations qui est déjà l’une des plus fragilisée au monde.

 

Lire la suite...

mocDepuis quelques jours, le Gouvernement d'Israël, qui compte dans ses rangs plusieurs ministres issus de l’extrême-droite, s'est lancé dans un nouveau massacre dans la bande de Gaza. À ce jour, on dénombre déjà plus de 100 personnes tuées parmi la population palestinienne, dont de nombreux enfants ! Il y a un peu moins de quatre ans, Israël déclenchait son opération « Plomb durci » contre la bande de Gaza, causant la mort de 1315 Palestiniens (et celle de 13 Israéliens). Qu’attendent le Gouvernement belge et l’Union européenne pour prendre les sanctions qui s’imposent contre Israël ?

 

Lire la suite...

                             logo ep                       

© 2009 MOC

moc-homeChaussée de Haecht, 579 à 1030 Bruxelles.
moc-phoneTél : 02 246 38 01 - Fax : 02 246 38 55
moc-email secret.gen@moc.be