Communiqués de presse

 cnapd

 

Encore une occasion manquée pour la Belgique de prouver sa bonne foi.

 

Il y a deux semaines, le mouvement de la paix initiait une audition de la Commission Défense et Affaires extérieures de la Chambre. L’invité n’était autre qu’Hans Kristensen qui avait divulgué l’accord secret entre les États-Unis et la Belgique sur la modernisation des armes nucléaires présentes sur notre territoire (pour rappel). Des révélations à la hauteur de l’événement : la Belgique accueillera de nouvelles armes nucléaires sur son territoire d’ici à 2020 !


Entretemps, les représentants belges continuent de soutenir sans rougir leur engagement pour un monde sans arme nucléaire. Le Gouvernement de défendre que sa politique en la matière s’inscrit dans le cadre de l’accord de politique générale stipulant son engagement à « [agir] résolument en faveur d’initiatives internationales pour un désarmement plus poussé – y compris nucléaire ».

 

Retrouvez le communiqué de presse intégral du C.N.A.P.D. en pièce jointe.

Partenariat UE-USA-6a4d5Le second round des négociations entre Etats-Unis et Unions européenne en vue d'aboutir à un accord de libre échange devait débuter ce lundi 7 octobre. La recontre est pour l'instant reportée par cause de shutdown aux Etats-Unis. Le MOC met néanmoins en garde contre cet accord qui risque de mener, dans les faits, à une harmonisation par le bas des législations sociales, environnementales et sanitaires en vigueur chez nous.

 

Vous pouvez lire le communiqué de presse du MOC ici.

 

Après que, ces derniers jours, la NVA ait proféré de multiples accusations gratuites de fraude fiscale à l'encontre de l'ACW, et surtout que les faits sont en train de démontrer que tout cela est sans aucun fondement, voilà que le Président du MR décide de venir à la rescousse du parti nationaliste flamand en utilisant le même procédé : exprimer publiquement des accusations et des suspicions, car même si c'est non fondé, il en restera toujours quelque chose...

 

Vous pouvez télécharger notre communiqué de presse ici !

 

Aujourd'hui, les tarifs de l'électricité sont dégressifs et facturé à taux fixe, ce qui est une injustice sociale, car la consommation d'électricité dépend du revenu.

 

C'est pourquoi le MOC prône depuis plusieurs années, la mise en place d'une tarification progressive et solidaire de l'énergie.

Dans le but notamment de réduire les factures des ménages aux revenus précaires et modestes, mais aussi de changer un système qui s'inscrit dans une discrimination sociale.

 

Suite à la proposition présentée le week-end passé par le ministre Jean-Marc Nollet au Gouvernement wallon, qui représente une réelle avancée, nous émettons conjointement un ensemble de balisent visant à encadrer cette proposition telles que :

 

- la nécessité d'améliorer la performance énergétique des logements et des équipements.

 

- réformer le système des certificats verts octroyés à la filière photovoltaïque, indépendamment de la mesure de tarification progressive et solidaire.

 

Pour en savoir plus, veuillez télécharger notre communiqué de presse ici !

 

 

Le Réseau pour la Justice fiscale dont la MOC est partie prenante vient de publier le communiqué suivant:

 

spook

"Pricewaterhouse Coopers, un bureau international d’expertise comptable et de conseil fiscal, calcule chaque année la date du Tax Freedom Day: le jour de l’année où le travailleur (ou l'entreprise) belge s’est acquitté de toutes ses obligations fiscales. L’idée sous-jacente est que ce n’est que le lendemain qu’il commence à travailler pour lui-même. Ainsi, PwC fait une distinction artificielle entre le fait de travailler pour l’Etat et le fait de travailler pour soi-même... De nombreux clients de PwC ont des portefeuilles bien remplis Ils ne veulent pas d’un Etat disposant de moyens financiers importants. Ce qui les intéresse, c’est la plus forte accumulation possible de richesses privées. Et pourtant, ils profitent, comme les autres citoyens, de tous les services organisés par l’Etat ! PwC néglige de préciser que pour ces catégories de gros possédants qui échappent à l'impôt, la « Tax freedom Day » se situe toujours bien dans les premiers jours de janvier et n’est compensée par aucune volonté de contribuer solidairement à la collectivité. Et il n'y a pas lieu d'en être fiers au moment où chaque citoyen se voit imposer des mesures d’austérité. Cette date est l'occasion pour le RJF (Réseau pour la Justice Fiscale) et pour le FAN (Financieel Actie Netwerk) de dévoiler une nouvelle fois la réalité sociale et fiscale belge et de plaider pour un impôt juste réparti sur l'ensemble de la population à la mesure de sa capacité de contribution : remplaçons le « Tax Freedom Day » par le « Tax Justice Day »."

                             logo ep                       

© 2009 MOC

moc-homeChaussée de Haecht, 579 à 1030 Bruxelles.
moc-phoneTél : 02 246 38 01 - Fax : 02 246 38 55
moc-email secret.gen@moc.be