logoCNAPDLes belges ne veulent pas de nouveaux avions de chasse

 Il n’y a aucun soutien de la société belge pour l’investissement de milliards d’euros dans l’achat de nouveaux avions de chasse. D’après une enquête de l’Université d’Anvers, seulement 25% des belges y sont favorables. C’est un message clair en direction du gouvernement. Le mouvement de la paix vous demande de venir renforcer ce message par votre soutien.

L’État belge n’a pas de milliards d’euros à dépenser

L’achat de nouveaux chasseurs-bombardiers coûtera facilement 6 milliards d’euros. Un montant non disponible ! La crise économique et financière oblige chacun d’entre nous à modérer ses dépenses. L’État belge également, qui a déjà annoncé de nouvelles politiques d’austérité (la banque nationale demande 14 Milliards d’économie d’ici à 2017). La priorité du gouvernement sera de travailler à une politique durable en matière économique, climatique, environnementale, de soins de santé et de sécurité sociale.

Les missions militaires n’amènent ni la paix, ni la stabilité

Les interventions militaires dans les différentes parties du monde n’ont pas entraînées davantage de paix ou de stabilisation. Au contraire. Les situations en Afghanistan ou en Libye en sont des exemples alarmants. Il est urgent d’apporter un autre regard sur les politiques de gestion des conflits et de maintien de la paix ; parce que la recette militaire ne marche pas. Si l’objectif de cet achat est réellement de contribuer à la paix et à la stabilité, de nouveaux avions de chasse seraient le plus mauvais investissement possible.

Un débat public et démocratique

La question de l’achat de nouveaux avions de chasse commande l’organisation d’un débat ouvert et démocratique portant tant sur le rôle et l’avenir de l’armée belge, que sur l’identification des investissements prioritaires en vue d’apporter notre contribution à un monde durablement en paix et plus sûr.

Cliquez ici pour signer la pétition

                             logo ep                       

© 2009 MOC

moc-homeChaussée de Haecht, 579 à 1030 Bruxelles.
moc-phoneTél : 02 246 38 01 - Fax : 02 246 38 55
moc-email secret.gen@moc.be