taxjusticeday_mailingfrChaque année, la très libérale Pricewaterhouse Coopers (PWC) célèbre début juin une « Tax freedom day ». C’est la journée à partir de laquelle, selon ce cabinet d’audit, chaque contribuable belge commencerait enfin à travailler pour lui après avoir payé à l’État ses impôts.

Un concept totalement faux qui n'est que pure propagande libérale. Pour dénoncer cette action démagogique, le Réseau pour la Justice Fiscale (RJF) et Financieel Actie Netwerken organisent le mardi 31 mai 2011 à 14 H à BRUXELLES au Mont des Arts à proximité de la Fédération des Entreprises de Belgique une journée de la justice fiscale.

À cette occasion, le RJF et ses partenaires veulent rappeler quelques vérités évidentes :

- Les impôts sont payés pour financer des services publics et pour   redistribuer la richesse nationale. Sans impôt, aucune solidarité n’est possible ! ;

    - Les chiffres de PWC ne tiennent pas la route : les salariés sont plus lourdement imposés que les fortunes et les sociétés. C’est ainsi que la « tax freedom day » devrait être le 2 janvier pour les fortunes et le 18 mars pour les sociétés ;

      - Il y a beaucoup trop de contribuables qui ne paient pas d’impôts grâce à la fraude et l’évasion fiscale.

        C’est pourquoi, plus que jamais ne laissons pas échapper les grosses fortunes.

        Téléchargez ici le programme d'action de la journée de la justice fiscale prévue ce 31 mai.

                                     logo ep                       

        © 2009 MOC

        moc-homeChaussée de Haecht, 579 à 1030 Bruxelles.
        moc-phoneTél : 02 246 38 01 - Fax : 02 246 38 55
        moc-email secret.gen@moc.be